• Pépin de banane
  • SAS
    SIREN 813 210 887
    APE 7111Z
  • 63 rue de la République
    69002 lyon
  • 04 81 13 10 25
  • 06 25 66 23 85
  • 04 27 19 48 87
  • facebook.com/pepindebanane
Jardin pédagogique près du Moulin des Associations
Ombrière du Moulin des Associations
Place du Marché de Rochecardon avec vue sur les quais de Saône au loin
Jour d'été sur la place du Marché de Rochecardon
Jour d'orage sur la place du Marché de Rochecardon
Passage sous la voie ferrée, un espace apaisé qui fait le lien entre la partie amont et aval du vallon de Rochecardon
Miroir d'eau du ruisseau de Rochecardon évocation de l'activité de moulinage du vallon
Ballade nocturne sur les quais de Saône à  l'embouchure du ruisseau de Rochecardon
Séquence pastorale
Séquence pastorale
Les méandres du ruisseau de Rochecardon - Talweg forestier
Chemin des rivières - Talweg forestier
Château de Rochecardon
Passage contrit sous la voie ferrée - Séquence urbaine
Esplanade des saules - Séquence urbaine
Esplanade des saules
Vue des Quais de Saône - Séquence urbaine
Travail en maquettes du projet de Rochecardon pour appréhender le territoire à  différentes échelles

Le Vallon de Rochecardon

Le Vallon de Rochecardon

Le projet ROCHECARDON, un vallon, des paysages, une histoire, des hommes, au milieu coule la rivière questionne et met en dialogue le vallon de Rochecardon.

Le vallon de Rochecardon, territoire en limite « rurbaine », est situé aux portes septentrionales de la ville de Lyon et au sud du massif des Monts d’Or.

Il traverse des espaces naturels variés pour déboucher sur un territoire urbain très dense à la confluence du ruisseau de Rochecardon et de la Saône dans le quartier de Vaise Industrie.

Le projet ambitionne de recréer le lien disparu du territoire en prenant en compte les initiatives locales et associatives pour mettre en évidence la richesse et la diversité culturelle, agriculturelle, historique, géographique et paysagère.

Le ruisseau de Rochecardon est le fil rouge du projet. Sa renaturation dans la partie urbaine, où il est actuellement entubé, doit initier la prise de conscience du territoire.

L’ouverture sous la voie ferrée d’un miroir d’eau propose une nouvelle respiration du paysage, un cadrage sur la ville et le vallon. La place de marché ainsi créée, dans un travail de sol ténu de sillons matriciels balayés, peignés, ratissés, est protégée par une ombrière adossée à la voie ferrée.

Cette «nappe d’onde», évocation des reflets du ruisseau, structure l’espace dans un rapport sensible au paysage.

Le moulin des associations accueille AMAP et les diverses associations qui oeuvrent sur le territoire où la dimension pédagogique est induite par des activités autour d’un jardin botanique, de cadrages paysagers dans la partie talweg du vallon, et d’une ferme bio dans la séquence pastorale.
  • Client : Projet
  • Année : 2013